Coeur Intelligent © 2015

  • Coeur Intelligent

Coeur Intelligent x Andy+ : Changer le monde, une tasse à la fois.


Nous avons eu la chance de faire connaissance d'Andy+, une nouvelle entreprise montréalaise qui a elle aussi à coeur le maintien et la protection de notre environnement. Par l'entremise et la conception d'une nouvelle bouteille réutilisable, l'entreprise vise à nous démontrer qu'il est possible, peu importe le domaine d'exploitation, d'apporter une différence dans le monde qui nous entoure.

Voici notre dernière entrevue avec Nicholas Dion, fondateur d'Andy+ :

1. Qu’est-ce qu’Andy+? Qui est derrière le projet?

Andy+ est une entreprise montréalaise fondée par Nicholas Dion (moi). Mon but avec Andy+ est de vendre un produit qui a une raison d’exister et qui est durable. En gardant l'objectif d'une entreprise privée, nous voulons nous s’assurer que la croissance est motivée par la possibilité de changer davantage le monde, et non par la possibilité de faire plus d’argent. Je suis un amateur de café et souvent sur la route. L’entreprise s’est donc créée autour d’un amour du café et d’un besoin de retrouver une bouteille isotherme qui répondait à mes besoins. Avec cette bouteille, j’ai statué comme mission d’améliorer le monde du café. La mission s’accomplit à travers la vente de bouteilles isothermes haut de gamme qui :

1. Réduit l’utilisation de gobelets non recyclable.

2. Redonne 10% des revenus aux communautés de café à travers le monde.

3. Conscientise les gens sur l’état actuel de l’industrie de café travers notre partenaire Cup For Education)

2. Y a-t-il eu un moment en particulier qui t’a motivé à développer ce type de projet?

Au cours de mes études en affaires, un élément m’a particulièrement marqué; la croissance des entreprises est majoritairement motivée par la demande des investisseurs d’avoir un plus gros ROI (retour sur investissement) année après année. Cette motivation mène souvent à la création de produits inutiles, de campagnes marketing qui nous convainquent de faire un achat qu’on n’a pas de besoin et, inévitablement, à la surconsommation et au gaspillage. Ce type de consommation n’est pas soutenable pour l’environnement et n’est pas sain pour une société. Je voulais être en affaires, mais je ne voulais pas participer à ce type de commerce. Heureusement, des entreprises telles que Patagonia et TOMs ont été capables de démontrer qu’il y a d’autres chemins qu’une entreprise peut envisager pour être profitable et bénéficiaire pour la planète et notre société.

3. Quelle est l’origine du nom Andy? Que représente le « + »?

Simplement, je voulais un nom qui était humain. Une entreprise devient sa propre personne morale. Au fond, j’espérais que cela rappelle aux gens que derrière les entreprises se cachent tous des humains. Les actions d’une entreprise sont les actions des personnes qui la roulent. Le « + » représente la coopération. Chaque produit et chaque projet auquel Andy+ participe seront toujours faits avec un partenaire (probablement un OBNL). Jamais vous n’allez voir un produit uniquement Andy+. Notre dernier produit a été créé en partenariat avec l’OBNL Cup for Education.

4. Pourquoi avoir opté pour ce type de produit en particulier?

Plusieurs raisons. Tout d’abord, je trouvais qu’il y avait un manque dans le domaine des thermos de café actuels sur le marché. Il en avait très peu de bonne qualité qui avait un design esthétiquement attrayant, mais aussi très peu avec un design pratique qui répondait à mes besoins. J’ai ainsi vu qu’il y avait une possibilité d’offrir un produit supérieur à ce qui se trouve sur le marché. Ensuite, il y avait l’utilisation des gobelets non recyclables retrouvés dans tous les cafés. Ces gobelets sont non recyclables, dû à la résine utilisée pour conserver la chaleur à l’intérieur du verre. Aux États-Unis seulement, plus de 25 millards de ces gobelets sont gaspillés chaque année! En créant une bouteille qui répond à plusieurs besoins et qui est supérieure à la majorité des offres actuelles sur le marché, je souhaite augmenter le nombre de bouteilles isothermes réutilisables en circulation et réduire le nombre de gobelets gaspillés.

5. Il est possible de découvrir de nouvelles initiatives environnementales à travers ton site internet. Comment changes-tu le monde à ta façon?

Notre site comporte une section qui se nomme « Change the World ». Cette rubrique est dédiée aux personnes et aux organisations qui, à leur manière, créent des initiatives pour améliorer l’état de notre planète et de notre société. En partageant leurs histoires, j’espère encourager et/ou inspirer d’autres gens à faire eux aussi des actions qui laisseront une marque positive. Pour ma part, j’espère que les sous amassés et le principe de Andy+ soient capables d’inspirer quelques personnes à être plus conscients de leurs actions. J’ai encore beaucoup de travail à faire sur l’utilisation de l’eau, de ma voiture et des sacs de plastique, mais je m’améliore beaucoup.

6. Tu sembles avoir découvert certaines lacunes dans l’industrie du café. Pourrais-tu nous en citer quelques exemples?

Comme toutes les industries à échelle mondiale, l’industrie du café a du mal à préserver un cycle de production sain. Voici donc certains points auxquels il faut apporter une attention particulière dans le futur : Beaucoup de fermiers à travers le monde sont sous-payés pour leur travail. Les communautés de café sont souvent éloignées des villes et des villages, ce qui rend l’accès à l’éducation difficile pour leurs enfants. De plus, L’utilisation des gobelets non recyclables engendre une pollution monstre. Enfin, la tendance à pousser du café « sous le soleil » au lieu de « sous l’ombre » augmente l’utilisation des pesticides et mène au rasage des régions qui ont une écologie plus dense.

J’aimerais d’ailleurs souligner le travail de Groundit, une nouvelle entreprise montréalaise qui s’occupe de ramasser les déchets (composte, café moulu) dans les cafés pour les réutilisé à d’autre fin. Prolonger le cycle de vie d’un produit est essentiel, si on veut réussir à réduire notre empreinte environnementale.

7. Comment Andy+ tente de remédier à ces lacunes?

Andy+ s’attaque à deux des problèmes majeurs : l’utilisation des gobelets non recyclables et les communautés de café éloignées. Tel que mentionné plus tôt, opter pour une bouteille isotherme au lieu d’un gobelet pour apporter peut avoir avoir un impact énorme sur la réduction des déchets. Ensuite, 10% du prix de vente de nos bouteilles est remis à l’organisation Cup For Education. Cup For Education vient en aide aux pauvres communautés de café de l’Amérique latine. L’organisme se concentre à fournir des services et des matériaux scolaires aux villages de cafés. Notre projet actuel est au Guatamala, où nous aidons à fournir le personnel et les autres besoins pour l’ouverture et l’entretien d’une bibliothèque scolaire et municipale.

8. Considérant l’ampleur des déchets mondiaux, quels sont les avantages environnementaux d’opter pour une tasse réutilisable?

Le gaspillage produit par l’utilisation des gobelets non recyclables est immense. Même le couvert en plastic n’est la majorité du temps non recyclable! La consommation d’un gobelet par jour s’accumule à environ 23 lb de déchets au cours d’une année. Une étude complétée à l’Université Simon Fraser cite que nous utilisons 50 millions d’arbres et 33 milliards de gallons d’eau chaque année pour la production des gobelets de cafés jetables. Une grande partie de ce gaspillage peut être réduit avec une tasse réutilisable.

9. Une partie de vos profits sont destiné à des causes sociales, telles que Cup For Education et Pueblo a Pueblo. Pourquoi avoir choisi ces causes en particulier?

Andy+ crée actuellement un produit ciblé vers les consommateurs de café. À mon avis, c’est le devoir de chaque entreprise de prendre soin de l’industrie dans laquelle elle opère. Dans un monde idéal, la prospérité d’une entreprise, de ces fournisseurs et de ses clients doivent suivre une corrélation positive.

Cup for Education et Pueblo a Pueblo (deux OBNL qui travaillent ensemble) sont des organisations qui travaillent pour soutenir les communautés de café en Amérique latine. Avec l’aide Karen (l’une des fondatrices de Cup For Education), j’ai eu la chance de trouver un projet, où notre contribution à un réel impact. Je crois que l’éducation et le partage d’informations sont au cœur d’un futur dans lequel nous souhaitons voir grandir nos enfants.

Finalement, Cup For Education est opéré à 100% par des volontaires, donc 100% des sous remis se rendent directement au projet en cours (qui est actuellement le développement durable d’une bibliothèque au Guatamala.

10. Quel futur entrevoies-tu pour Andy+? Quelles sont les prochaines aspirations de l’entreprise?

Je souhaite réellement grossir le projet pour pouvoir créer des partenariats plus grands avec les OBNL et croître notre impact. Cup for Education offre un programme qui supporte les frais de scolarité d’un élève pour la durée de ses études (nous avons d’ailleurs partagé une photo de leur plus récente graduée sur notre Instagram). J’aimerais pouvoir participer à ce programme et l'élargir. C’est notre prochaine étape importante.

11. Où pouvons-nous nous procurer la tasse Andy+?

Actuellement, vous pouvez retrouver les bouteilles en ligne sur www.weareandy.com. Nous sommes aussi disponibles dans les entreprises suivantes :